Thomas Ferland en veut plus

Amélie Delobel  @ameliedelobel |  Parlons Junior

Québec – MIDGET AAA | Le défenseur Thomas Ferland dispute actuellement sa deuxième saison avec le Blizzard du Séminaire Saint-François (SSF) dans le Midget AAA. L’espoir des Saguenéens de Chicoutimi souhaite revivre l’ivresse d’un championnat à Saint-Augustin avant de graduer dans la LHJMQ.

 

L’adolescent a vécu une année de rêve lors de la campagne 2016-2017. L’athlète de 6’1’’ et 170 livres s’est taillé un poste avec la troupe de Martin Laperrière à l’âge de 15 ans. Avec ses 12 points en 54 rencontres (séries éliminatoires incluses), il a contribué à la Coupe Jimmy-Ferrari. Puis, il a également fait partie de l’aventure à la Coupe Telus où le Blizzard s’est incliné en grande finale canadienne.

 

« Pour ma première année au niveau midget, je ne pouvais pas demander mieux, a déclaré le hockeyeur de 16 ans. C’est certain que finir premier au Canada aurait été encore plus parfait, mais vraiment, c’était une année incroyable. Ce fut ma meilleure saison de hockey à vie! »

 

Sa belle saison combinée au parcours du Séminaire Saint-François a permis à Ferland de se faire remarquer par les recruteurs. L’encan de la LHJMQ se déroulait l’été dernier à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

 

Ce sont finalement les Saguenéens de Chicoutimi qui l’ont repêché avec le 45e choix au total lors de la troisième ronde. Un rang de sélection qui n’a pas surpris le principal intéressé.

 

« Je te dirais que oui, je m’attendais à sortir en troisième ronde, a confessé l’arrière originaire de Charlesbourg. Les gens du milieu me disaient que j’allais sûrement entendre mon nom à ce moment. Je ne pensais pas être repêché par les Saguenéens, mais j’étais très content! »

 

Heureux à Saint-Augustin

Même s’il n’a pas réussi à se tailler un poste au Saguenay, le #26 se dévoue à son club. L’un des trois assistants au capitaine Julien Létourneau aime d’ailleurs ce qu’il voit de sa formation depuis le début de la saison. Actuellement, à la pause du temps des Fêtes, le Blizzard occupe le premier rang du classement général en vertu d’une fiche de 20-6-3.

 

« On a une très belle équipe avec un bon noyau de joueurs, a expliqué le Québécois. Les joueurs de première année qui évoluaient l’an dernier dans le Midget Espoir complètent bien les vétérans. Ils connaissent leur rôle et font très bien. De mon côté, je souhaite toujours m’améliorer et apprendre chaque jour. Comme équipe, c’est certain qu’on souhaite se rendre à nouveau à la Coupe Telus. C’est l’objectif ultime! »

 

De bons modèles

L’étudiant-athlète qui se considère comme un défenseur défensif, mais qui aime appuyer l’attaque a de bons modèles dans son entourage. Effectivement, sa famille connait depuis de nombreuses années celle de Frédéric Allard, ancien défenseur des Saguenéens de Chicoutimi et espoir des Prédateurs de Nashville.

 

De plus, son agent est le même que celui de David Noël, choix de cinquième ronde des Blues de Saint-Louis en juin dernier et actuellement avec les Foreurs de Val-d’Or. Noël est également un ancien du Blizzard et un arrière, comme Allard et Ferland.

 

« Effectivement, ça m’aide d’avoir Allard et Noël dans mon entourage.  Je me suis entraîné avec David cet été à Châteauguay et j’ai déjà fait de même avec Frédéric. C’est sûr que je vois leur éthique, la préparation et les efforts qu’ils mettent pour leur carrière respective. J’essaie de faire comme eux, de m’inspirer de leur travail et de leur dévouement », a conclu celui qui a accumulé 5 points en 24 rencontres à présent cette année en plus de montrer un différentiel de +15.

 

Crédit photos: Charles Lalande / Québec Hebdo

© 2010 - Présent, ParlonsJunior.Com